29/11 & 13/12 – Quelqu’un livre…

  • Le mur de l’oubli – 29 novembre  à 18h30 

    Il y a urgence !  Les derniers témoins vivants de la seconde guerre mondiale auront bientôt tous disparu. Une plaquette vient d’être éditée chez Ti Suka,  “Le mur de l’oubli”, conçue pour permettre d’accéder à une connaissance plus objective de ce qui s’est passé en Belgique et d’étendre la réflexion à ce que signifie aujourd’hui le concept de « Désobéissance civile » dans un monde globalisé. C’est un outil de transmission qui vise à sensibiliser le public adolescent à la critique historique
    Avec la participation du collectif d’écriture: Oscar Desjonqueres, Marc Haulot, Sophie de Hemptinne, Adolphe Nysenholc, Mirko Popovitch

 

  • Léon Smet, cinquante ans sur les quais de Bruxelles, en présence de sa fille – 13 décembre à 18h30 

    Oui, il y a eu, et il y a toujours, un port à Bruxelles ! Au-delà de l’histoire de ce lieu et d’une époque, c’est la découverte de Léon Smet, 89 ans. Un vrai conteur.
    Les liens entre Bruxelles et le Brabant flamand sont fondamentaux, liens non seulement géographiques mais linguistiques (sur les quais, c’est pas le beau néerlandais qu’on parle, hein). C’est aussi une industrie paternaliste, sans syndicats, avec de forts liens personnels. Et c’est traversé par l’histoire sociale (une entreprise familiale fondée après la guerre de 14-18 par un gaillard parti de rien), l’histoire avec un grand H (la bataille des Ardennes – hé oui! – puis la guerre des Six Jours). En présence de son fils Pierre Smet. Présentation d’Alain Cherbonnier.

 

Espace Delvaux.