Les mammouths, les ogres, les extraterrestres et ma petite sœur, Alex Cousseau et Nathalie Choux (2008)

Epinglés ! présente les découvertes des bibliothécaires et des lecteurs, des livres récents ou plus anciens, parfois méconnus, et qui méritent un coup de projecteur.
Contactez-nous si vous souhaitez partager une lecture !

MammouthÀ mammouth, mammouth et demi. Fois deux : papa, maman, bébé. Trois laineux cornus. Le petit, comme tous les enfants, se pose des tonnes de questions, en particulier d’ordre existentiel. Mais c’est la faute du père (pour une fois), qui affirme que les mammouths n’existent pas. « C’est comme les ogres, [il y en a] dans les histoires, mais pas en vrai ». Alors lui, bébé mammouth, est-ce qu’il existe ?

C’est ce à quoi va tenter de répondre le père qui, en bon mammouth aristotélicien, sort marcher dans le monde, patte dans la patte avec son jeune fils, en vue d’éclairer sa lanterne. Bientôt, tous deux défilent à mobylette montée sur beignets ou pelotes de laine dans des paysages aussi surprenants que farfelus, et dissertent, l’air de rien, sur l’art du récit, interrompus parfois par des escargots revendeurs de parapluies.

Car là est l’enjeu du livre : une histoire à tiroirs, autoréflexive mais surtout très drôle, qui fait la part belle à l’imagination et nous entraine dans les coulisses de l’album et de sa création. Dans son merveilleux champ des possibles, où les canards aménagent des bains à bulles dans des cratères de volcans et où les sirènes de gazon admirent les pêcheurs de poissons qui nagent dans les airs…

Un album à tomber, intelligent et plein d’humour. Didactico-ludique, il permet d’apprivoiser avec l’enfant la question de l’auteur, de l’illustrateur, du lecteur, de la fiction…

La drôlerie des illustrations, grouillant de détails amusants, se corrèle à celle du texte et des raisonnements ingénus du petit mammouth. L’ensemble multiplie les citations et clins d’œil : on croise les sept nains, le Grand méchant loup et le petit chaperon rouge au détour d’une forêt de champignons ; plus loin, un petit ogre qui suit un mytho-extraterrestre kidnappeur de moutons et qui, arrivé sur une page blanche, voudrait bien qu’on lui en dessine, nous lecteurs, des moutons… ; et là, au fond d’un bus, l’Alice de Lewis Caroll qui bouquine (dans une mise en abyme très à propos) l’album que nous tenons entre nos mains.

Un seul conseil : lisez-le, ne serait-ce que pour savoir ce que vient faire dans tout ça la « petite sœur » du titre…

Mélanie, bibliothécaire

Vérifiez la disponibilité en bibliothèque :
Les mammouths, les ogres, les extraterrestres et ma petite sœur, Alex Cousseau et Nathalie Choux (Sarbacane, 2008).